E-liquide et santé : vaut-il mieux éviter certains arômes ?

Afin de pouvoir vapoter correctement, l’e-cigarette requiert l’usage d’un e-liquide, qui contient des substances de différents composants, notamment de la nicotine, de l’eau, des arômes et du glycérol. Ces composants peuvent différer selon le processus de fabrication et la marque. En ce qui concerne les arômes, naturels ou artificiels ? Vaut-il mieux éviter certains arômes dans le choix des e-liquides ? Comment savoir lesquels de ces produits engendrent des e-liquides nocifs ? Les réponses dans cet article.

Les arômes naturels sont-ils meilleurs que les arômes artificiels, sur la santé ?

Cette question se pose fréquemment lors du choix de l’e-liquide à utiliser. La majorité des vapoteurs pensent que les arômes artificiels sont plus nocifs que les arômes naturels.

Qu’ils soient naturels ou artificiels, vous pouvez  choisir son e-liquide dont les arômes sont élaborés sous un support spécifique (huile, acétone, PG, sirop de sucre, éthanol, gomme…), comportent divers types de molécules aromatiques (pyridines, lactones, thiols, terpènes, cétones…).

Au niveau de la santé, il faut se poser certaines questions comme existe-t-il un danger potentiel pour le corps si on inhale des e-liquides nocifs ?

Selon les experts, pour votre santé, il est effectivement important de se renseigner. Certains composants présents dans ces produits peuvent présenter un réel danger pour la santé.

Vaut-il mieux éviter certains arômes dans le choix des e-liquides ?

La réponse est oui. Sachez que le système respiratoire ne dispose pas des enzymes puissantes et des voies de détoxication métabolique qui existent dans le système digestif. Par conséquent, les arômes alimentaires utilisés pour l’absorption peuvent présenter une nocivité lorsqu’ils sont inhalés.

C’est le cas du diacétyle, qui est de l’e-liquides nocif. Il s’agit d’une molécule aromatique présente dans les boissons alcoolisées, les produits laitiers, la crème fouettée et le beurre. L’inhalation répétée du composant peut occasionner une bronchiolite sévère. Par conséquent, il est fortement recommandé de ne pas utiliser d’arômes contenant du diacétyle dans la production d’e-liquides.

Certains types de molécules (cosmétiques ou alimentaires) groupées telles que des allergènes et qu’on peut retrouver dans plusieurs arômes naturels ou artificiels sont sensibles à des conséquences plus ou moins toxiques par inhalation : géraniol, eugénol, farnesol, coumarine, Linalol, benzoate de benzyle et cinnamate…

Quelle est la différence avec la glycérine biologique et la glycérine habituelle ?

Le mot « glycérine biologique » sera utilisé lorsque l’huile végétale est dérivée de produits agricoles sans produits chimiques de synthèse et que la culture est située dans une zone exempte de contamination externe.

Dans les e-liquides, qu’elles soient biologiques ou non, la glycérine doit être de qualité USP ou PE (comme le propylène glycol). Cette qualité illustre sa grande pureté et montre qu’il répond à toutes les spécifications actuelles de la pharmacopée européenne (PE) ou américaine (USP).

 

Met-on en danger la santé de ses poumons en vapotant ?
Le vapotage est-il dangereux pour l’entourage du vapoteur ?