La cigarette électronique est-elle un produit médical ?

La cigarette électronique est en plein essor depuis ces dernières années. Une alternative plus intéressante que la cigarette classique, elle connait un succès phénoménal auprès des fumeurs. Un petit appareil alimenté par une batterie, il est pratique et facile à utiliser. Cette cigarette moderne produit de la fumée artificielle grâce à une vaporisation de mélange qui peut contenir ou non de la nicotine. Reste à savoir si elle peut contribuer au sevrage définitif des adeptes de fumée.

Une aide fiable à la guérison définitive

La prise de la cigarette électronique est fortement encouragée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Selon elle, le propylène de glycol qui compose ce dispositif ne présente aucune toxicité sur le métabolisme. Il est donc conseillé aux adeptes de cigarette qui veulent envisager des possibilités de sevrage dans le futur. Cette idée sur la cigarette électronique comme alternative médicale fait maintenant objet de plusieurs polémiques et bien sûr qui n’est pas encore approuvée par les médecins savants. La fumée artificielle de la cigarette électronique est plus recommandée aux femmes fumeurs enceintes que les cigarettes classiques. Selon les études menées bien avant son apparition, les fumées que produisent les cigarettes traditionnelles sont très nocives pour le fœtus.

Point de vue des concepteurs de la cigarette électronique

Dans certains pays, la cigarette électronique est considérée comme un produit ayant une vocation d’aide au sevrage tabagique même si les fabricants n’ont jamais confirmé cet intérêt bénéfique du produit. Pour être considéré comme une solution médicale, ce dispositif doit répondre à des critères de qualités spécifiques, mais aussi des restrictions strictes. Défendant leurs conceptions, ces derniers voient la cigarette électronique comme un produit de consommation. Il ne s’agit pas non plus d’un produit de tabac. Sans combustion, la cigarette électronique est une option intéressante, mais pas un dispositif médical.

Un produit recommandé par les médecins

Un autre bienfait de la cigarette électronique, elle aide les fumeurs avérés qui n’arrivent pas à arrêter malgré plusieurs méthodes de désintoxication. Elle est indispensable comme étant un moyen de sevrage tabagique efficace. Selon les spécialistes, nombreuses sont les victimes de tabagisme qui déclarent être libérées des fumées après avoir utilisé la cigarette électronique. Elle réduit considérablement le taux de nicotine dans le sang, et ce, en simulant l’acte de fumer. Dans tous les cas, l’avis des praticiens sur le vapotage est favorable. Elle ne risque pas de mener à la dépendance, contrairement à la vraie cigarette.

Met-on en danger la santé de ses poumons en vapotant ?
Le vapotage est-il dangereux pour l’entourage du vapoteur ?